Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : GSF
  • GSF
  • : blog de la fraternité Saint François
  • Contact

Cholettre

Contact

15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 17:35

Cholettre 19 : Juin-Joie

Lettre de liaison des 13-25 ans, amis du Couvent Saint François de Cholet

« Juin-Joie » : dis-le cent fois. Mais pas sans foi.

Joie céleste : Flammes d’Esprit sur la terre.

Après le Chapitre des familles, mille témoignages. Mille témoins aussi, mille plus un : TOI.

Tiens, écoute ce que dit Angèle (17 ans, première rencontre avec la Gloire) :

«  Pour les louanges, il n’y pas de mots que CELESTES. J’ai reçu tellement d’Esprit Saint, de paroles, visions, prières, amour, joie, paix intérieure… que je suis sortie libérée avec je pense un charisme qui grandit dans mon cœur. La messe avec l’Evêque si joyeuse et pleine de l’Amour de notre Papa du Ciel, les intentions de prière bouleversantes, les larmes de l’Evêque pleines d’espoir… Je suis rentrée à la maison avec des milliers de chansons de l’Italien fou, d’envie de partager, de numéros de téléphone. Le lundi matin quand le réveil a sonné la première phrase qui m’est venue à l’esprit était : « La tête dans le Ciel, les pieds sur terre et les mains dans la Gloire » (…) En arrivant au lycée j’ai tout partagé avec tout le monde, même non croyants ou d’une autre religion, (…) ;  oui j’ai eu un flash du Ciel je ne peux plus m’en passer. Je  ne saurais pas trop l'expliquer ; je suis sûre d'une chose : lorsque les enfants m'ont touché la tête et que j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, je n'étais plus seule, mais l'Esprit Saint était auprès de moi. »

Juin-Joie, si tu y crois, à la vraie joie. Fin d’année, fin de course, effort final, exams, concours. « J’irai jusqu’au bout »… de la sainteté. Sinon tes vacances vont te fatiguer Les vraies vacances, c’est au Bout de la Route. Elle passe vite la scène de ce monde. Donne du sens à la scène. Tiens ton rôle. Souris tu es filmé, depuis là-haut-là-ici : souris tu es aimé.

Juin-Joie : mémoire claire des bienfaits de Dieu. Depuis Pentecôte, l’Esprit est partout sur la Terre, au quotidien. Après la Pentecôte l’Eglise entre dans le « Temps ordinaire » (ton curé à la messe porte des vêtements verts). Ça doit pas être banal,  le temps ordinaire de Dieu ! Le Ciel a rejoint la terre. Vas-y, citoyen des Cieux ! La route est longue-courte.

 

Juin-joie ! (Juin teuf ? Teuf teuf, oui, ringarde la teuf si c’est une teuf qui essouffle, qui fait tomber le Souffle de ouf. T’es pas un train fais pas l’œuf. Une laide laide teuf teuf peut en cacher une autre. La vraie teuf, c’est la musique du Coeur ; juin : mois du Sacré Coeur. Toi aussi t’as un sacré cœur, remember !)

A l’inverse des fêtards, au Moyen-âge, les chrétiens eurent à affronter une hérésie ravageuse qui niait, tristounette et austère, la valeur des joies terrestres: c’était le catharisme. Mais avec François d’Assise, Antoine de Padoue, Dominique de Guzman et d’autres, l’Eglise se remit à chanter le langage de la nature et des hommes de la terre car Dieu est partout. La joie est ici-là.

Juin-Joie Juin-Joie Juin-Joie. Non, ça se prononce pas, ça se vit !

Bonne entrée dans l’été de Dieu, avec toute notre affection en Jésus !

                                                           Frère Daniel-Marie

                             et les franciscains de Cholet

                             religieux et laïcs

*** En prime, après le Chapitre des Famille, une bonne dizaine de témoignages de guérisons physiques : Dieu passe avec puissance ! Qu’Il soit béni, loué, adoré éternellement !

Partager cet article

Repost 0
Published by GSF - dans Fraternité
commenter cet article

commentaires