Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : GSF
  • GSF
  • : blog de la fraternité Saint François
  • Contact

Cholettre

Contact

9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 06:19

Aujourd'hui, tu es convoqué pour un défi !

 

     Le défi d’aujourd’hui t’invite à comparer les deux personnages de l’Evangile. Ce sont deux comportements que nous pouvons avoir. Je te propose donc de prendre exemple sur le publicain, sur son attitude d’humilité, pour que tu agisses par la suite par amour envers ton prochain et envers toi-même. Pour cela, prends le temps d’imaginer la scène : l’environnement et ce que chaque personnage fait, ressent... Tu es là, tu écoutes, tu vois.

 

      Voici quelques pistes pour t’aider : Il s’agit de la parabole du Pharisien et du publicain. Ce
sont deux personnages qui s’opposent. Le Pharisien fait partie de l’élite de la société. Il est considéré comme quelqu’un vivant la loi de Moïse à la perfection. Le publicain, lui, est juif, collecteur d’impôts pour les Romains.

 

     Tu peux voir que la prière du Pharisien est d’abord une action de grâce : « Mon Dieu, je vous rends grâce (...) ». C’est une très belle prière et je t’invite à en faire de même : rendre grâce
pour ta journée, le sourire partagé avec la personne que tu as croisée dans la rue, pour la nature, pour les merveilles que Dieu met dans ta vie... Mais c’est après que ça dérape ! Eh oui, car il se met sur un piédestal en jugeant les autres hommes : litanie de tous leurs péchés et litanie de ses vertus. Il est envahi par l’orgueil et son regard est un regard de mépris sur les autres. De plus, il se permet de prendre Jésus à témoin.

 

Regarde maintenant le publicain. Il est dans une attitude d’humilité. Il n’ose pas lever les yeux au ciel : « Mon Dieu ayez pitié du pécheur que je suis. » Il se sait pécheur et tout petit face à Dieu. Tout petit, mais sans Lui, il ne serait rien. Ayons cette attitude d’humilité : abaissons-nous, reconnaissons que nous sommes pécheurs. Soyons vrais ! Prenons Jésus pour exemple.

 

DEFI

 

 

Je t’invite réellement à prendre l’attitude de ce publicain, certes pécheur, mais en vérité avec lui-même et Dieu. Prends un temps en silence dans ta chambre, avant ou après la messe du jour si tu y vas, devant le Saint- Sacrement... bref, dans un endroit où tu ne seras pas dérangé et où tu pourras parler avec Jésus. Invoque l’Esprit-Saint pour ouvrir ton cœur et demande à Jésus de te montrer tes péchés.

Non pour t’apitoyer sur ton sort, mais pour vivre au plus profond de toi cette vertu de Foi. Nous avons été créés par Amour et pour aimer. Tu pourras voir l’ensemble des talents que Dieu t’a donné.
Va alors les partager avec les gens qui t’entourent : les partager pour les aimer avant tout et non pour toi. Reste dans l’humilité et dans la paix du silence que Jésus aura mis dans ton cœur pendant ce temps de réflexion.
Pour cet examen de conscience, tu peux aussi prendre les dix commandements un à un.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires