Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : GSF
  • GSF
  • : blog de la fraternité Saint François
  • Contact

Cholettre

Contact

17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 06:35

 

Dimanche à 100% avec Jn 8,1-11

 

      Le Saint-Esprit par la médiation de l'Église nous propose aujourd'hui l'épisode de la femme adultère.

 

     Nous avons donc cette femme surprise dans une situation honteuse, un flagrant délit d'adultère, et dont la faute est clamée sur la place publique, et même pire que la place publique puisque c'est dans le Temple, la demeure de Dieu où tout bon juif vient prier et sacrifier, que la pécheresse est emmenée. Avoir sa faute criée devant tous...Mon péché que j'ai tant de mal à avouer à moi-même, dévoilé publiquement...par d'autres. Seule devant témoins et accusateurs. Ma faiblesse dont j'ai si souvent honte, manifestée à tous. Et savoir que le juste châtiment de mes fautes est la mort.

 

    Voici une situation qui est déjà une sorte de mort en elle- même, le genre d'évènement dont on ne se relève pas ou très difficilement, sauf en Dieu, sauf en Jésus.

 

    Au contraire, en Jésus, c'est le début de la vie, l'accueil d'une vie nouvelle. Jésus : Chemin, Vérité et Vie. Se mettre à nu devant Celui qui connaît mieux que nous les abysses insondables, blessés et affamés de nos cœurs, c'est ouvrir grand les portes pour
 ccueillir son Amour et en vivre enfin. « Va et ne pèche plus » : désormais elle en sera capable.

 

« Nous voulons découvrir notre vocation »

 

    Et cette femme exposée dans la vérité de sa misère fait l'expérience de l'infinie miséricorde de Dieu. Nous ne saurons jamais aussi bien combien Dieu nous a aimés et nous aime qu'en
découvrant la vérité du poids de nos péchés, la démesure de nos incapacités.

 

     Et ces hommes qui voulaient piéger Jésus et lapider cette femme promptement jugée, et déjà humiliée copieusement par leur soin : voici que la grâce les retourne. Jésus les fait rentrer dans leur cœur et à leur tour les dénude pour leur montrer leur propre lot de misère...et les voici qui font miséricorde. La Vérité nous rend tous frères et sœurs.

  Voici Jésus, doux et humble de cœur, Chemin, Vérité et Vie. Suis-je prêt à le laisser me montrer ce qui habite mon cœur ?
A me faire voyager en profondeur dans la vérité de mon propre cœur, pour mieux accueillir et correspondre aux trésors du Sien ?

  Dieu connaît nos péchés, nos limites, mais aussi nos désirs, pas seulement ces envies superficielles d'un moment ou ces simples besoins psychologiques, mais aussi ces soifs secrètes, ces grands désirs de nos âmes que nous étouffons parfois mais que Lui libère
et fait grandir, dilatant nos cœurs, ces désirs de plus grand...

 

   Désir de donner beaucoup, d'aimer davantage... germes précieux qui me guident pour entrer dans la plénitude de ma vocation. Je découvre qui je suis et, en le découvrant, je comprends ce pour quoi je suis fait, pour quel projet Il m'a voulu ainsi. Accepter ce chemin de vérité, vivre de la miséricorde et entrer enfin dans la plénitude de sa vocation.

L'accepterai-je ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires