Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : GSF
  • GSF
  • : blog de la fraternité Saint François
  • Contact

Cholettre

Contact

28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 06:35

http://3.bp.blogspot.com/_NiQPxvU-gnY/TT6LJJWCrMI/AAAAAAAAEQg/k5k34-rzXno/s320/Saint_Augustine_36.jpg

Ce grand docteur de l'église s'exclame dans ses confessions (1 Conf., l. 10, c. 26. )

 

Seigneur,  vous répondez d'une manière claire à tous ceux qui vous consultent et vous adressent leurs diverses demandes; mais il n'est pas donné à tous de comprendre clairement vos réponses. Tous vous consultent sur ce qu'ils désireraient savoir; mais les réponses qu'ils reçoivent de vous ne sont pas toujours celles qu'ils voudraient obtenir. »

 

Qu'ils nous obtiennent sonc cette grâce de comprendre clairement et de le mettre en pratique!

 

St Augustin est né en Kalylie. Il a cherché un peu partout de quoi donner du sens à sa vie et a eu une vie très dissolue, jusqu'à ce que, vers 30 ans, il rencontre le Christ (une rencontre aidée par l'intercession de sa mère, Sainte Monique que nous fêtions hier). C'est un des grands docteurs de l'Église, dont la spiritualité et la mystique sont très proche de la sensibilité franciscaine. Il est très souvent cité par Saint Bonaventure

 

" Si ce bonheur nous est refusé pendant que nous sommes dans les liens du corps, et que nous accomplissons notre pèlerinage loin de Dieu , cherchons du moins à goûter combien le Seigneur est doux , lui qui nous a donné comme gage d'amour son Esprit-Saint, pour nous faire jouir de son ineffable douceur et nous faire soupirer après cette source même de la vie, où sans perdre la raison nous pouvons nous plonger et nous enivrer sans manquer à la sobriété, comme cet arbre planté le long d'un cours d'eau, qui se charge de fruits à la saison, sans jamais se dépouiller de ses feuilles. L'Esprit-Saint n'a-t-il pas dit : « Les  enfants des hommes s'abandonneront à l'espérance sous l'abri de vos ailes, ils s'enivreront à l'abondance de votre maison, et vous les désaltérerez au torrent de vos voluptés ? » Une pareille ivresse, loin de troubler l'esprit, l'élève et lui donné l'oubli des choses de la terre; surtout , si nous pouvons dire dans toute l'effusion de notre coeur : « Comme le « cerf soupire après les fontaines, ainsi mon « âme soupire après vous, ô mon Dieu ».

Si les chagrins que l'attachement au monde cause à notre âme nous empêchent de goûter combien le Seigneur est doux , du moins ayons confiance en l'autorité divine que Dieu même a bien voulu placer dans la sainte Ecriture, où il est parlé de son Fils, « qui lui est venu de la race de David selon la chair », comme dit l'Apôtre. « Tout a été fait par lui, et rien n'a été fait sans lui », dit l'Evangile . C'est lui qui a eu compassion de notre faiblesse, dont il n'est pas l'auteur, mais que nous ne devons attribuer qu'à nous-mêmes, car Dieu a créé l'homme immortel et lui a donné le libre usage de sa volonté; eh ! où serait la perfection pour lui s'il obéissait aux commandements de Dieu, par force et non librement ?

-Du combat du Chrétien- St Augustin

Partager cet article

Repost 0

commentaires