Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : GSF
  • GSF
  • : blog de la fraternité Saint François
  • Contact

Cholettre

Contact

13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 06:26

http://www.archimeridabadajoz.org/parroquias/parroquia3/santoral/Antonio_Padua.jpg

 

Ce grand saint franciscain, connu pour ses prédications qui rassemblaient les foules et les miracles qui l'accompagnaient est aussi docteur de l'Eglise. En dépit des apparences, il n'est pas italien mais portugais, puisqu'il est né dans une famille noble de Lisbonne.

 Il était destiné comme ses célèbres aïeux à faire une brillante carrière militaire, d'autant que le Portugal luttait contre les invasions du Moyen-Orient et avait grand besoin de courageux chefs de guerre pour se défendre.

  Le jeune Fernand semble correspondre tout à fait, au vu de ses qualités naturelles, au projet de ses parents, mais plus que le désir de défendre son pays, un désir plus ardent lui brûle le coeur. A 17 ans il rentre chez les chanoines de St Augustin, ou il consacre beaucoup de temps à l'étude. Comme ses amis et sa famille ne cessent de venir lui rendre visite, il demande à être transféré dans un couvent plus éloigné.

Il est ordonné prêtre à 25 ans alors qu'à l'époque on attendait que les jeunes candidats aient au moins atteint 30 ans.

  Une réputation de sainteté commence déjà à l'entourer dans la communauté des chanoines augustiniens.

Un jour passent par son couvent les restes de frères franciscains qui avaient été martyrisés au Maroc. Ce passage bouleversa Fernand qui demanda à entrer dans l'ordre franciscain, sentant en lui un appel pour la mission jusqu'au martyre. C'est à ce moment qu'il prend le nom d'Antoine.

Revêtu de son nouvel habit franciscain, il est envoyé au Maroc où il veut apprendre la langue arabe pour pouvoir mieux prêcher aux musulmans, mais une maladie le cloue au lit et l'oblige a renoncer à ses projets. Il retourne donc en occident où Dieu l'enverra prêcher en France et dans toute l'Italie.

 Il se consacre avec beaucoup d'ardeur à la prière et à sa mission de prédication qui attire non seulement des foules nombreuses, mais également, quand celle-ci ne s'y intéressaient pas, il arriva que se rassemblèrent des poissons pour profiter des sermons de St Antoine (entre autres miracles)

 

http://1.bp.blogspot.com/-NfJdtmAGzQs/TfYTzFXAOXI/AAAAAAAAAGo/9OXT-seRoMo/s1600/antonio-de-padua-8.jpg

 

Il se retire à la fin de sa vie dans un petit ermitage de Camposampiero. Se sentant sur le point de mourir, usé jusqu'à la corde, il demande à être transporté à Padoue pour y mourir.

Il meurt à 36 ans en soupirant : "Je vois mon Seigneur".

 

Que la solennité annuelle de votre Confesseur et Docteur, le bienheureux Antoine, réjouisse votre Église, ô Dieu, afin qu’elle soit toujours munie des secours spirituels et qu’elle mérite de goûter les joies éternelles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires