Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : GSF
  • GSF
  • : blog de la fraternité Saint François
  • Contact

Cholettre

Contact

23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 06:20

 

http://www.jeffdulac.fr/images_ephemerides/saintssaintes/stjeancapistran.jpg La famille franciscaine fête aujourd'hui St Jean de Capistran, patron des aumoniers militaires. Né en Italie, à Naples en 1385, son père était un chevalier français ou allemand. Il mourut quand Jean était encore enfant et sa mère dut donc l'élever seule.

Il se lança avec beaucoup d'énergie dans des études de droit car il voulait devenir juriste. Ayant beaucoup de succès, il fut même nommé gouverneur de la cité à 26 ans. En essayant de faire cesser une guerre qui avait éclaté à Pérouse, il est emprisonné et se met à réfléchir sur le sens de sa vie. Une apparition de St François en songe acheva de le convaincre de tout quitter pour embrasser la vie religieuse franciscaine. Il fut soumis à de très rudes épreuves pendant son noviciat, car les frères doutaient de l'authenticité de sa vocation. Il fut même par deux fois chassé du couvent car jugé "incapable de tenir le moindre emploi dans la vie religieuse". Mais cel ne fit que faire grandir sa patience et son humilité etses frères touchés par sa persévérance lui permirent de faire profession.

 

Il fut le fils spirituel de St Bernadin de Sienne qui répandait partout la dévotion au Saint Nom de Jésus. Devenu prêtre, il avait un charisme de prédication reconnu qui dissipait les hérésies, mais aussi de diplomatie, et les papes firent souvent appel à lui dans des missions délicates pour réunir la chrétienté de l'Est et de l'Ouest au concile oecuménique de Florence.

Il est aussi connu pour ses prédications (qui duraient en moyenne 2 ou 3 heures) pour appeler à la Croisade, en particulier lors de l'invasion turque en 1453.La fécondité de son ministère transparaissait partout où il passait à travers de nombreuses conversions.

 

Lorsque le sultan Mehmet II attaqua la Hongrie en annonçant son projet d'arriver jusqu'à Rome, le pape fit appel à St Jean de Capistran qui rejoignit le général Hunyadi, lequel défendait Belgrade. L'armée disait que ce père avait plus d'autorité sur les soldats que les chefs d'Etat. St Jean encourageait les troupes pendant la bataille brandissant un drapeau orné d'une croix et criant "Jésus, Jésus, Jésus!".

Après la libération de la ville, il tomba malade et mourut quelques mois plus tard à 71 ans.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires