Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : GSF
  • GSF
  • : blog de la fraternité Saint François
  • Contact

Cholettre

Contact

11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 06:03

http://img.over-blog.com/299x212/2/39/47/95/claire-francois.jpg

 

Nous fêtons aujourd'hui Ste Claire!

Voici à l'occasion quelques extraits de son testament ci dessous, et ici une de ses belles lettres à Agnes de Prague:

 

"La plus grande de toutes les grâces que nous avons reçues et que nous recevons chaque jour de notre grand Bienfaiteur, le Père des Miséricordes, celle dont nous devons lui être le plus reconnaissantes, c'est notre vocation ; et nous devons témoigner à Dieu d'autant plus de gratitude que l'état auquel il nous a appelées est plus grand et plus parfait. C'est pourquoi l'Apôtre dit : Prenez conscience de votre vocation !"

 

"Saint François nous écrivit ensuite une forme de vie et nous recommanda surtout de toujours persévérer dans la sainte pauvreté. Il ne s'est pas contenté, durant sa vie, de nous exhorter souvent, par ses sermons ou par ses exemples, à l'amour et à l'observance de la très sainte pauvreté ; mais il nous a, en outre, laissé plusieurs écrits nous suppliant de ne jamais nous écarter, après sa mort, de la vie de pauvreté, pas plus que le Fils de Dieu lui-même, tant qu'il vécut en ce monde, n'a voulu s'en écarter. Notre bienheureux Père François, d'ailleurs, suivant en cela les traces du Fils de Dieu, ne s'est jamais écarté non plus ni en parole ni en acte de la sainte pauvreté qu'il avait choisie pour lui et pour ses Frères.

Et moi, Claire, qui suis, bien qu'indigne, la servante du Christ et des sœurs du monastère de Saint-Damien, moi la petite plante du bienheureux Père, ayant considéré avec mes sœurs d'une part les exigences d'une telle vocation et les ordres d'un si grand fondateur, et d'autre part la faiblesse dont nous avions craint pour nous-mêmes les effets après la disparition de notre Père saint François qui était notre colonne, notre unique consolation après Dieu, notre seul appui, nous avons renouvelé plusieurs fois notre engagement à notre Dame la très sainte Pauvreté, afin qu'après ma mort les sœurs présentes ou à venir ne puissent jamais plus s'en écarter."

 

"Aimez-vous les unes les autres de l'amour dont le Christ vous a aimées ; cet amour que vous possédez à l'intérieur de vos âmes, manifestez-le au dehors par des actes afin que, stimulées par cet exemple, toutes les sœurs grandissent toujours dans l'amour de Dieu et dans l'amour les unes des autres"

 

"le chemin qui mène à la vie est étroit, et la porte qui nous y donne accès est étroite elle aussi ; c'est pourquoi il y en a peu qui empruntent ce chemin. Et parmi ceux qui, durant un certain temps, y ont cheminé, il y en a encore bien moins qui y persévèrent. Mais, bienheureux ceux auxquels il a été donné d'y marcher et d'y persévérer jusqu'à la fin !

Nous donc, après nous être engagées dans la voie du Seigneur, prenons bien garde de ne jamais nous en écarter d'aucune manière par notre faute, par négligence ou par ignorance, car, ce faisant, nous porterions atteinte à un si grand Seigneur, à la Vierge sa Mère, à notre bienheureux Père François, à l'Église triomphante et même à l'Église militante. Il est écrit en effet : Maudits soient ceux qui s'écartent de vos commandements !

C'est pourquoi je fléchis les genoux devant le Père de notre Seigneur Jésus-Christ afin que, en considération des mérites de la glorieuse Vierge Marie, sa Mère, de notre bienheureux Père François et de tous les saints, le Seigneur qui nous a donné la grâce de bien commencer nous donne aussi de nous épanouir en lui et de persévérer jusqu'à la fin. Amen."

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires