Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : GSF
  • GSF
  • : blog de la fraternité Saint François
  • Contact

Cholettre

Contact

29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 06:14

http://3.bp.blogspot.com/_sGwYxq8dGBQ/TCha3i1WdhI/AAAAAAAAC8A/zU6hpC16_Ys/s1600/St+Pierre+et+St+Paul.jpg

Nous fêtons aujourd'hui avec toute l'Eglise St Pierre et St Paul. Le premier l'avait renié au soir de la Passion, le second mettait à mort les chrétiens.

St Pierre:

Mt 16,18:" Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Église
et les portes de l'Hadès ne tiendront pas contre Elle.
Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux: quoi que
tu lies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour
lié, et quoi que tu délies sur la terre, ce sera tenu
dans les cieux pour délier."

St Pierre a été également le premier évêque d'Antioche avant d'être martyrisé à Rome, crucifié la tête en bas. La basilique St Pierre de Rome a été bâtie sur sa tombe. 

 

 

St Paul:

Ac 9,15 :"Cet homme m'est un instrument de choix pour porter mon nom devant les nations païennes, les rois et les israélites. Moi même je lui montrerais tout ce qu'il aura à souffrir pour mon nom."

St Paul fut également martyrisé à Rome et la Basilique St Paul hors les murs est construite sur sa tombe, elle aurait été consacrée le même jour que la basilique St Pierre, par le pape St Sylvestre Ier le 18 novembre 324. 

 

Jn 17:6 J'ai manifesté ton nom aux hommes, que tu as tirés du monde pour me les donner. Ils étaient à toi et tu me les as donnés et ils ont gardé ta parole.

Maintenant ils ont reconnu que tout ce que tu m'as donné vient de toi ;

car les paroles que tu m'as données, je les leur ai données, et ils les ont accueillies et ils ont vraiment reconnu que je suis sorti d'auprès de toi, et ils ont cru que tu m'as envoyé.

C'est pour eux que je prie ; je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m'as donnés, car ils sont à toi,

et tout ce qui est à moi est à toi, et tout ce qui est à toi est à moi, et je suis glorifié en eux.
Repost 0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 06:57

http://www.levoyageur.net/images/drapeau/vt-lgflag.gifVous avez peut être déjà remarqué le nouveau  design sur le site du vatican qui rend également beaucoup plus accessible toutes les richesses qu'il contient...

Mais le Vatican a également annoncé le lancement d'un nouveau site prévu pour le 29 juin, fête de St Pierre et st Paul, (demain)...

Il s'agira du nouveau site d'actualités du Vatican, news.va, regroupant les données de ces divers outils d'information : l'Osservatore Romano, Radio Vatican, l'agence de presse Fides, les news de tous les sites d'information du Vatican et le Vatican Television Center.

Repost 0
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 06:31

Mgr Hervé Giraud, évêque de Soisson publie tous les jours sa twitthomélie:

une phrase, fruit de sa méditation du jour....

Repost 0
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 06:22

Pour la première fois au Mexique, depuis les sévères persécutions qu'y ont subi les chrétiens à la fin du XIXieme siècle,

la messe de la Fête-Dieu sera célébrée sur la place publique, suivie d'une procession du saint Sacrement dans les rues de Mexico.

 

via Osservatore Vaticano

Repost 0
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 06:09

tab1

 

Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde! (Mt 28, 20)

 

tab2

 

Fête de la Présence Réelle du Christ parmis nous dans le pain de L'Eucharistie,

Fête de Son Corps dont nous sommes les membres,

fête du Pain de la Vie (Jn 6,51)!

 

tab3

 

Son Corps livré pour nous, son Sang versé qui nous sauve et nous ouvre les portes du ciel!

Fête de l'union et de la rédemption!

 

tab4

 

Nous n'aurons jamais fini d'entrer dans ce mystère!

 

Ces photos sont celles du nouveau tabernacle de la chapelle du couvent St François d'Assise à Cholet (une goutte de sang tombée de la Croix). L'adoration perpétuelle y débutera au début de l'année scolaire!

 

« Dieu a tant aimé le monde » (Jean 3, 16). […] Saint Jean, dis-nous donc en quel sens il l’a tant aimé. Montre-nous tout ce qu’il y a de sublime dans cette mesure, dans cette grandeur. Dieu a tant aimé le monde… » (saint Jean Chrysostome, In cap. Genesis 8).

L’Eucharistie nous rend Dieu merveilleusement proche. C’est le sacrement de sa proximité de l’homme. Dans l’Eucharistie, Dieu est précisément Celui qui a voulu entrer dans l’histoire de l’homme. Il a voulu assumer l’humanité. Il a voulu devenir homme. Le sacrement de son Corps et de son Sang nous rappelle continuellement sa divine humanité. […] C’est le sacrement de Dieu qui descend vers l’homme, qui s’approche de tout ce qui est humain.  (cf. saint Jean Chrysostome, In Genesis homilia 3, 8). […]

BXVI

Repost 0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 06:49

... comment résister à en partager un passage sur ce blog? D'autant que ce professeur a réellement un charisme pour expliquer les choses complexes avec clarté!

 

extrait de son homélie:

 

     Nous célébrons aujourd’hui la fête de la Très Sainte Trinité : Dieu Père, Fils et Esprit Saint, fête de Dieu, du cœur de notre foi. Lorsque l’on pense à la Trinité, ce qui vient d’abord à l’esprit c'est la dimension du mystère : ils sont Trois et ils sont Un, un seul Dieu en trois Personnes.

 

En réalité Dieu ne peut pas être autre chose qu’un mystère pour nous dans sa grandeur, et toutefois il s’est révélé : nous pouvons le connaître dans son Fils, et ainsi aussi connaître le Père et l’Esprit Saint. La liturgie d’aujourd’hui, en revanche, attire notre attention pas tant sur le mystère, que sur la réalité d’amour qui est contenue dans ce premier et suprême mystère de notre foi. Le Père, le Fils et l’Esprit Saint sont un parce qu’ils sont amour et l’amour est la force vivifiante absolue, l’unité créée par l’amour est plus unie qu’une unité purement physique. Le Père donne tout au fils ; le Fils reçoit tout du Père avec reconnaissance ; et l’Esprit Saint est comme le fruit de cet amour réciproque du Père et du Fils. Les textes de la messe d’aujourd’hui parlent de Dieu et parlent donc d’amour ; ils ne s’arrêtent pas tant sur le mystère des trois Personnes, que sur l’amour qui en constitue la substance ainsi que l’unité et la trinité dans le même temps.

 

Le premier passage que nous avons écouté est tiré du Livre de l’Exode — je me suis arrêté sur celui-ci dans une récente catéchèse du mercredi — et il est surprenant que la révélation de l’amour de Dieu advienne après un très grave péché du peuple. Le pacte d’alliance sur le mont Sinaï vient tout juste d’être conclu que déjà le peuple manque de fidélité. L’absence de Moïse se prolonge et le peuple dit : « Mais où est passé Moïse, où est son Dieu ? », et il demande à Aaron de lui faire un dieu qui soit visible, accessible, manœuvrable, à la portée de l’homme, à la place de ce Dieu mystérieux invisible, lointain. Aaron accepte et prépare un veau d’or.

 

En descendant du Sinaï, Moïse voit ce qui est arrivé et il brise les tables de l’alliance, qui est déjà brisée, rompue, deux pierres sur lesquelles étaient écrites les « Dix Paroles », le contenu concret du pacte avec Dieu. Tout semble perdu, l’amitié semble immédiatement, dès le départ, déjà brisée. Et pourtant, malgré ce très grave péché du peuple, Dieu, par l’intercession de Moïse, décide de pardonner et l’invite à remonter sur le mont pour recevoir à nouveau sa loi, les dix Commandements et renouveler le pacte. Moïse demande alors à Dieu de se révéler, de lui faire voir son visage. Mais Dieu ne montre pas son visage, il révèle plutôt son être plein de bonté par ces mots : « Le Seigneur, le Seigneur, Dieu de tendresse et de pitié, lent à la colère, riche en grâce et en fidélité » (Ex 34, 8). Et cela est le Visage de Dieu.

 

      Cette auto-définition de Dieu manifeste son amour miséricordieux : un amour qui l’emporte sur le péché, le couvre, l’élimine. Et nous pouvons être toujours sûrs de cette bonté qui ne nous abandonne pas. Il ne peut y avoir de révélation plus claire. Nous avons un Dieu qui renonce à détruire le pécheur et qui veut manifester son amour de manière encore plus profonde et surprenante devant le pécheur pour offrir toujours la possibilité de la conversion et du pardon.

 

L’Evangile complète cette révélation, que nous écoutons dans la première lecture, parce qu’il indique à quel point Dieu a montré sa miséricorde. L’évangéliste Jean rapporte cette expression de Jésus : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle » (3, 16).

 

      Dans le monde, il y a le mal, il y a l’égoïsme, il y a la méchanceté, et Dieu pourrait venir pour juger ce monde, pour détruire le mal, pour châtier ceux qui œuvrent dans les ténèbres. En revanche, il montre qu’il aime le monde, qu’il aime l’homme, malgré son péché, et il envoie ce qu’il a de plus précieux : son Fils unique. Et non seulement il l’envoie, mais il en fait don au monde. Jésus est le Fils de Dieu qui est né pour nous, qui a vécu pour nous, qui a guéri les malades, pardonné les péchés, accueilli chacun. En répondant à l’amour qui vient du Père, le Fils a donné sa propre vie pour nous : sur la croix l’amour miséricordieux de Dieu touche son point culminant. Et c’est sur la croix que le Fils de Dieu nous obtient la participation à la vie éternelle, qui nous est communiquée par le don de l’Esprit Saint.

 

Ainsi dans le mystère de la croix sont présent les trois Personnes divines : le Père qui donne son Fils unique pour le salut du monde ; le Fils qui accomplit jusqu’au bout le dessein du Père ; l’Esprit Saint — répandu par Jésus au moment de sa mort — qui vient nous faire participer à la vie divine, qui vient transformer notre existence, pour qu’elle soit animée par l’amour divin.

 

BXVI

Repost 0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 06:46

Un des seuls saints dont on fête la naissance sur terre! (Son martyre est fêté le 29 août, mais ce n'est pas une solennité!) Une naissance annoncée par un ange à son père Zacharie au sein du Temple. (Lc 1, 5-25)

Jean-Baptiste tout infusé du Saint-Esprit dans le ventre maternel, lors de la visitation.

"Et toi petit enfant tu seras appelé  prophète du Très-Haut,

tu marcheras devant, à la face du seigneur,

et tu prépareras ses chemins"

 

 

Repost 0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 06:40

http://marcoaugusto.com/wp-content/gallery/san_maron/thumbs/thumbs_san_maronIMG_1862.jpgMarco Augusto Dueñas, sculpteur cordouan, a présenté récemment son énorme statue de marbre : Saint Maron, sur l’une des façades extérieures de la Basilique St Pierre du Vatican. Cette statue s’ajoute à une autre du même auteur qui représente Sainte Raphaelle Marie Porras, installée elle aussi au Vatican.

extrait d'une interview:

- Q: Marco Augusto, se consacrer professionnellement à la sculpture est une aventure risquée. Comment vous est venu à l’idée de devenir sculpteur?
-
R: Ce n’est pas quelque chose qui vous vient à l’idée. C’est plutôt comme celui qui chante. Ou tu as le don ou tu ne l’as pas. Depuis tout petit tu dessines, tu travailles…Et il n’y a pas que la sculpture. J’ai aussi conçu des bijoux ou des statues de la Semaine Sainte. C’est difficile. Depuis tout petit j’ai du me nourrir, payer l’université…Et on arrive à faire des choses qui méritent la peine après avoir travaillé des années.

 

Q: Comment définiriez-vous votre style artistique ?
-
R: Actuel, mais en étudiant toujours les classiques. Ce n’est pas de l’hyperréalisme parce que cela c’est plutôt quelque peu de la photographie qui ne nous rapproche ni de Dieu ni de la beauté. L’art transforme ce que nous voyons, il ne le copie pas. La simple copie nous porte vers la banalité, vers un art simplement décoratif. J’essaie d’arriver à la transformation qu’obtenaient Léornard de Vinci, Le Bernin…, mais d’une façon actuelle. Un art moderne, mais regardant toujours vers l’arrière, c’est cela qu’ils cherchaient au Vatican, un artiste qui unisse le classique avec le moderne.
Il n’y a rien que me plaise plus que de faire de l’art religieux, pour une église, parce ce que cette œuvre arrive au cœur des personnes, va les aider à prier et adorer. Il n’y a pas d’argent qui paie quelque chose de cette façon-là. Une œuvre « civile » peut être bien payée, mais cela ne va pas plus loin. Elle est belle ou elle est laide mais c’est tout

 

- Q: Parmi toutes les oeuvres que vous avez réalisées, laquelle est votre favorite et pourquoi?
- R: À l’instant même je suis très fier de celle-là. Que le Cardinal Bertone déclare "votre statue fait partie des plus belles du Vatican" et entendre dire le Saint Père que la statue l’a « colpito » (ndt frappé, ému), cela vous impressionne…

- Q: Quel est le rôle de l’artiste à l’intérieur de l’Église?
-
R: L’art est un langage, une forme d’expression. La vérité est belle et la beauté se rapproche du Seigneur. Les artistes de l’ancien temps recherchaient la beauté parfaite comme ce qui était le plus près de Dieu. Ils ne cherchaient pas à appeler l’attention ni à scandaliser, comme cela arrive souvent aujourd’hui. Il y a des artistes qui utilisent un langage qui n’est qu’un simple sensationnalisme. Moi j’essaie que mes statues aident à prier ceux qui les voient. L’artiste a comme mission dans l’Église de créer une fenêtre qui rapproche du divin. L’art religieux aide à prier, à s’approcher du Seigneur ou au Seigneur en train de vivre à un moment déterminé.

- Q: D’après vous, quel est le principal problème de l’art religieux actuel?
- R: Aujourd’hui, dans de nombreuses occasions, la seule chose qu’on regarde, c’est le nom de l’artiste, et souvent il s’agit d’artistes qui ne sont pas religieux et ne comprennent pas la religion. Ces œuvres ont une bonne dose de narcissisme et d’égocentrisme. Ils utilisent un langage qui n’est pas religieux. On obtient un nom célèbre, on paie très cher, mais au final les gens ne s’approchent pas pour prier.
Nous, comme catholiques, nous venons d’une tradition d’art religieux, qui a assumé le meilleur de l’art antérieur. En revanche, il semble que l’art moderne, a rompu avec tout ce qui était avant et est orienté ver la commercialisation. Peu à peu la Conférence des Évêques va se rendre compte de cela, de la même façon que le Vatican. Cependant on se trouve avec le problème de ce qu’il a un vide très grand dans ce domaine. Aujourd’hui, il y a très peu de sculpture vraiment religieuse.

- Q: Nous avons appris que, à l’occasion de la visite de Benoît XVI (pour les JMJ de Madrid), certaines de vos oeuvres dans la Cathédrale de la Almudena (ndt cathédrale madrilène Notre Dame la Royale de la Almudena) seront inaugurées. Pouvez vous nous en parler ?
- R: Oui, il y a eu un concours et je l’ai remporté malgré la participation de grands sculpteurs comme Ramón Chaparro (ndt artiste originaire d’Estrémadure, né en 1956. 4 de ses statues ont été installées en 2001 sur la cathédrale) ou Luis Sanguino (artiste d’origine catalane né à Barcelone en 1934), qui avaient déjà travaillé auparavant pour la Almudena. J’ai sculpté un Christ Pantocrator, quatre reliefs de la vie de Notre Dame de la Almudena, un Saint Michel et un Saint Gabriel. Ils seront installés face au Palais Royal, sur la façade principale.

 

via le site Benoit-et-moi

Repost 0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 06:11

... en tout cas une des premières puisqu'elle a été consacrée le 21 mai, donc deux jours à peine après sa béatification:

DSC_1033-NowySoloniec.jpg

A votre avis, où est ce? Italie? Pologne?

eveques-jpII.jpg

C'est en Roumanie, à Poiana Micului (la région de Moldavie)!!!

paroisseJPII.jpg

consecraJPII.jpg

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 06:05

http://ozgurlukvedemokrasiadaylari.com/oda/wp-content/uploads/2011/05/mrd-30-05-11-erol_dora_ziyaret3.jpgPour la première fois depuis 50 ans, en Turquie, un des députés élus est chrétien! Il s'agit d'Erol Dora, avocat chrétien syriaque, choisi pour représenter la province de Mardin, au sud est de l'Anatolie, une région traditionellement chrétienne, où beaucoup de chrétiens furent massacrés en 1915.

http://www.koutama-voyages.com/guide/image_turquie/carte_turquie.jpg

L’élu qui s’est présenté en tant qu’Indépendant a néanmoins obtenu le soutien du Parti pour la Paix et la Démocratie (Barış ve Demokrasi Partisi, BDP), la principale organisation politique des Kurdes de Turquie. Le nouveau et seul député chrétien s’est engagé à être le porte-parole des chrétiens de Turquie, à commencer par les Syriaques (ils sont environ 13000 en Turquie).

via l'observatoire de Christianophobie

Repost 0