Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : GSF
  • GSF
  • : blog de la fraternité Saint François
  • Contact

Cholettre

Contact

12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 06:40

A la suite de Sainte Angèle de Foligno

 

http://lh3.ggpht.com/_IBaIlSjSEUQ/TPdZ5RYGxJI/AAAAAAAAIuI/v092s7pD-Gk/Bienheureuse%20ANGELE%20DE%20FOLIGNO%2C%20franciscaine%2C%201309.jpg

 

     Souvent, l’évocation du nom de sainte Angèle de Foligno nous plonge dans une certaine gêne. Nous connaissons cette sainte comme l’exemple d’un mysticisme troublant que l’on
a peine à comprendre.

 

    Et pourtant, Angèle nous est beaucoup plus proche que l’on ne pense. Penchons-nous sur le début de sa vie et de sa conversion.http://www.roman-catholic-saints.com/images/BlAngelaofFolignoIncorrupt.jpg

 

 

    Angèle naquit en 1248 à Foligno, près d’Assise. De naissance noble, elle fut mariée très jeune et eut plusieurs fils. Ses années furent insouciantes, consacrées aux plaisirs.

 

    En 1288, sa famille proche, son époux et ses fils moururent. C’est alors qu’elle se convertit totalement.

 

C’est à cette période que notre bonne Angèle prend conscience de ses péchés et désire ardemment s’en confesser. Or, notre peureuse, orgueilleusement, ne se résout pas à aller se
confesser. Et c’est pécheresse qu’elle reçut le corps du Christ. Sa conscience grondant, Angèle pria Saint François de lui trouver le confesseur qu’il lui fallait, quelqu’un qui put la comprendre et à qui elle pourrait parler.

 

Le lendemain matin, se trouvant dans l’église Saint Félicien, elle y trouva un frère qui prêchait. Elle alla à lui, lui avoua tout et reçut enfin l’absolution.

 

 

« Nous voulons découvrir notre vocation »

 

Vois-tu ?! Tu n’es pas le/la seul(e) à traîner les pieds pour aller dans le confessionnal. D’autres en ont eu peur avant toi.

Mais quel fut le réflexe de sainte Angèle ? Elle appela à l’aide Saint François. Eh oui, avec le secours de nos amis là-haut, ceux qui louent sans cesse en présence de la Gloire du Christ, cela rend la chose plus aisée. Toi aussi, t’as des amis au ciel, même que l’un d’entre eux t’a choisi pour bénir ton année GSF (« Salut mon protecteur »). Appelle-le, prie-le, vis avec...Paraît même qu’ils répondent !

Saint François, la nuit après l’appel de sainte Angèle, lui a dit : « Ma sœur, si tu m'avais appelé plus tôt, je t'aurais exaucée plus tôt. Ce que tu demandes est fait. »
Trop facile ! Alors, juste après un petit appel direct au ciel, courons vers l’étole violette ; n’attendons pas : soyons saints, aujourd’hui et demain !

 

Heureux celui qui brûle d’amour pour les âmes,
Il sera envoyé comme un Feu sur la terre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires